Akihabara, la capitale mondiale des geeks

À la découverte de Akihabara, la capitale mondiale des geeks

Aussi bien pour les jeunes touristes étrangers que pour les nationaux amateurs de jeux vidéo et de mangas, le célèbre quartier de Tokyo Akihabara est une destination de rêve. À l’image de Las Vegas aux États-Unis, ce faubourg de la capitale nippone présente chaque soir, un visage très reluisant grâce aux lumières multicolores qui transforment ses rues et ses édifices. Découvrons ensemble cette citée attractive et très sollicitée qui fait rêver les geeks.

Un quartier célèbre pour ses ses commerces électroniques

Akihabara est la zone par excellence de la ville de Tokyo où l’activité de l’électronique est la plus florissante. Lorsque vous sortez de la gare ferroviaire de Chiyoda desservie par la ligne JR East, vous apercevez directement des boutiques qui proposent des produits électroniques spécifiques. De toute évidence, c’est l’endroit incontournable pour compléter votre collection de jeux SNES.

Les grands commerces dans lesquels vous pouvez avoir tout ce que vous recherchez sont disposés tout autour de la gare. C’est le cas du Radio Kaikan qui est un édifice de neuf étages, spécialisé dans la vente des mangas, des jeux vidéo et des animes (jouets, objets de collection et cartes à échanger). Le Tokyo Anime Center et le Yodobashi Multimédia Akiba sont des magasins reconnus du coin que vous pouvez également découvrir.

Par ailleurs, vous y trouverez aussi des « duty-free » où les geeks étrangers peuvent se procurer tout type de gadgets de divertissement électroniques hors taxes. Toutefois, il faut noter que la présentation du passeport est requise avant tout achat. Pour les touristes européens, c’est un Tool utile pour vite convertir le prix yen en euro.

Des salles de jeux vidéo aux petites attractions, il y a beaucoup à voir

Akihabara, la capitale mondiale des geeksEn parcourant la grande avenue d’Akihabara, vous tomberez sur le Club Sega. C’est une gigantesque salle d’arcade admise aux fumeurs (comme la plupart des salles de jeux au Japon) et bâtie sur quatre niveaux. Ici, les jeux de combat sont les plus réclamés. En plus, il est possible pour un joueur en pleine partie de se faire challenger par un autre sur l’estrade d’en face.

Cependant, l’apparition des consoles de jeux mobiles ainsi que les jeux numériques téléchargeables sur les appareils intelligents a drastiquement fait chuter l’affluence des salles de jeux dans la métropole universelle des geeks. Partie du pic de 26 000 salles de jeux en 1986, la ville électronique n’en disposait plus que 4 000 en 2018.

Tous les coins ont quelques chose à offrir

Dans les rues périphériques d’Akihabara, vous trouverez plusieurs magasins électroniques peu connus certes, mais où le climat des affaires est assez particulier. Ainsi, nombre de commerces célèbres à l’instar de Super Patato, spécialisé dans la vente des anciens jeux vidéo, profitent de leurs statuts pour augmenter les prix. C’est le cas depuis le début des années 2000 jusqu’à présent, malgré la forte diminution du taux de visiteurs.

L’origine de cette hausse de prix considérable est très souvent attribuée au nombre élevé de touristes étrangers et parfois à la baisse de la concurrence. Néanmoins, tâchez de visiter entièrement les boutiques lorsque vous y accédez, surtout celles construites en étages, car elles regorgent plein de surprises.

geek

Même les coins les plus reculés d’Akihabara suscitent la curiosité des visiteurs !

Pour profiter du charme irrésistible d’Akihabara, le moment idéal c’est la nuit. Les effets lumineux sont plus intenses et les habillages sonores des divers jeux vous plongent immédiatement dans l’environnement réel des geeks ou « otaku » selon la culture japonaise.

Malgré cette ambiance colorée et sonore, le fonctionnement de cette banlieue de Tokyo est assez bien organisé. Le son des sept coups d’horloge qui retentissent chaque soir signale la fermeture des commerces d’une certaine catégorie. Ainsi, ils éteignent leurs lumières et rangent leurs appareils sonores pour le lendemain.

Tout compte fait, Akihabara demeure une destination incontournable pour les geeks et les passionnés de la culture japonaise. Et plus encore pour ceux qui viennent visiter la ville de Tokyo. Le matériel électronique y est disponible à des prix très concurrentiels et dans toutes les gammes.

Seiya
Seiya

Je m'appelle Seiya, je suis passionné par la culture et la gastronomie Japonais, pays dont je suis originaire. Je suis venu en France avec ma famille, j''étais alors âgé de 4 ans. J'ai appris à cuisiner des plats traditionnels japonais avec ma maman et mes sœurs. Je suis marié avec une Femme Européenne qui partage l'amour de la gastronomie japonais avec moi. Nous avons une petit fille de 2 ans qui suit le même chemin que ses parents. N'hésitez pas à commenter mes publication et à m'encourager. Merci.