Maitre sushi

Comment réaliser des recettes de sushis facilement ?

Peut-on faire des sushis soi-même ?

Les sushis sont devenus populaire en France. C’est un plat qui reste assez onéreux, car l’un des ingrédients principaux est le poisson. Toutefois, il y a plusieurs moyens de vous régaler sans trop dépenser : utiliser des outils comme dans la cuisine de Mimi ou apprendre à faire des sushis soi-même.

Qu’est-ce qu’un sushi ?

Le sushi est une recette traditionnelle qui vient du Japon. Le sushi se compose de riz vinaigré, que l’on appelle le shari, et de tranche de poisson cru ou de fruits de mer, appelés neta. Il existe différentes variétés de « neta » à mettre dans la préparation des sushis, mais il existe plusieurs variétés de sushi également. (Nigirisushi, Chirashizushi, Maki…)

Sushi

Les Nigirisushi et leurs différents poissons et crustacés (neta)

La variété de sushis appelée Nigirisushi, est une recette avec du riz tassé à la main mais vous pouvez également utiliser une machine à sushi en forme de rectangle sur lequel y sera apposé un choix de neta, à savoir :

  • Le saumon

Le traditionnel Neta était fait avec du saumon cru, mais il a su évoluer avec les années et les goûts, et nous pouvons retrouver sur le riz, du saumon grillé ou même fumé (Yakisamon).

  • Le toro

Le toro est du thon. La tranche de thon qui sera mise sur le riz sera soit, de haut de gamme (Ootoro), de moyenne gamme (Chutoro) et enfin la gamme normale avec un prix abordable (Maguro). Ces trois gammes correspondront en fait à la partie du thon qui sera choisie pour les recettes de sushis (la partie la plus grasse du poisson, la partie moyennement grasse et la partie peu grasse).

  • Le Aji

Le Aji fait parti de la famille des poissons, le Chinchard. Ce poisson est très populaire au Japon.

  • Le Katsuo

Ce poisson est un proche voisin de la bonite au ventre rayée, que l’on trouve chez nous et qui est également un proche cousin du thon.

  • L’Ika

C’est un mollusque de mer qui se compose de 10 tentacules et à la texture porche de la noix de coco.

  • Le Tamago

C’est une petite exception, car il ne s’agit ni d’une recette avec du poisson cru, ni de fruits de mer, mais de l’œuf. En effet, sur le riz, il ne sera pas mis le neta traditionnel, mais bien de l’œuf, entouré d’une feuille d’algue.

Il existe plusieurs poissons pour les recettes de sushis tels que :

  • Le Saba (maquereau)
  • Le Iwashi (sardine)
  • Le Ebi (crevette)
  • Le Tako (poulpe)
  • L’Uni (oursin)
  • L’Unagi (anguille)

sushi fait maison

Les makizushi ou maki

Le principe du maki, c’est d’enrouler dans du riz toutes sortes de condiments (avocats, œuf, thon, concombre……). Ce riz sera lui-même enroulé dans une algue, appelée Nori.

Les Chirashizushi

Le Chirashizuchi est une recette de mélange de plusieurs neta, servis dans un bol, avec du riz blanc et quelques légumes. Cela ressemble à un sushi éparpillé.

Les Inarizushi ou Inari sushi

Ce plat est constitué de tofus frits, accompagnés de riz vinaigré. Cela peut être nature ou manger avec un accompagnement de garnitures.

Les Oshizushi

Ce sont des sushis compactés dans une boîte, que l’on nomme Oshizushihako. Ils sont rectangulaires et découpés en tranches. Les neta qui y sont utilisés, sont les mêmes que pour les Nigirisushi.

Comment préparer une recette de sushis ?

Comme nous venons de le voir, la préparation des sushis, dépendrons de la variété souhaitée et des nata choisis. Toutefois, si nous prenons une recette de sushi Nigirisushi au saumon, il faudra préparer une base qui sera le riz. Le riz a utilisé de préférence sera un riz japonais (le Uruchimai). Ce riz est à grains courts, facile pour une recette de sushis. Le riz devra être également assaisonné avec une sauce, qui collera le riz pour que celui-ci se maintienne. Il sera possible de réaliser une sauce avec du vinaigre de riz, du sel de mer, de l’eau et un peu de sucre. Ensuite, il faudra découper en tranches le saumon (attention à le prendre très fais) et les déposer sur le riz collant. Pour la confection des sushis, il faudra avoir les doigts mouillés, afin que le riz collant ne s’accroche pas aux doigts. Il sera ensuite utile d’avoir un napperon de bambou afin de rouler les sushis, de manière bien serrée.

Les sushis pourront être consommés avec du Wasabi, de la sauce soja ou encore des tranches de gingembre frais.

Seiya
Seiya

Je m'appelle Seiya, je suis passionné par la culture et la gastronomie Japonais, pays dont je suis originaire. Je suis venu en France avec ma famille, j''étais alors âgé de 4 ans. J'ai appris à cuisiner des plats traditionnels japonais avec ma maman et mes sœurs. Je suis marié avec une Femme Européenne qui partage l'amour de la gastronomie japonais avec moi. Nous avons une petit fille de 2 ans qui suit le même chemin que ses parents. N'hésitez pas à commenter mes publication et à m'encourager. Merci.