mochis japonais

Qu’est ce qu’un mochi ?

Le mochi est un des desserts japonais les plus connus et répandus dans le pays

Il est créé à base de riz, qui a un aspect gluant et souvent sous la forme de boulettes. Le mochi est traditionnellement consommé lors d’événements festifs tels que les mariages. Il existe des mochis salés, sucrés, à la pâte de haricots rouges ou au potiron. Le mochi sans pâte peut être également consommé nature.

Petit aperçu des spécialités japonaises

Les japonais consomment beaucoup de riz (notamment au Japon), d’où le nom bien connu du mochi et de nombreuses spécialités qui en découlent. Le riz est très souvent utilisé pour faire des mochis salés. Mais il peut aussi être utilisé pour faire des mochis sucrés. Le riz est généralement utilisé mais on peut également le remplacer par d’autres riz, des haricots rouges par exemple. Parmi les variantes, on peut trouver le mochi au potiron ou encore le mochi aux haricots rouge, au potiron ou aux carottes.

Le mochi sucré

Le riz est utilisé pour fabriquer des mochis sucrés. Il est servi nature ou avec un peu d’eau pour que la consistance soit un peu plus consistante. La pâte de haricots rouges est utilisée pour faire des mochis sucrés et salés. Le mochi sans pâte On peut trouver des mochis sans pâte, c’est-à-dire sans riz. Il ne contient aucune pâte et est servi nature. On peut le trouver nature au Japon ou en France à la place du riz.

Le mochi sans pâte peut être aussi consommé nature. C’est notamment le cas avec les mochis au potiron ou au potimarron, délicieux au petit-déjeuner. Les mochis sont des gâteaux japonais en forme de riz gluant que l’on déguste dans les konbini (petits magasins de cuisine) et ou même à la maison. Il est généralement farci de pâte de haricots rouges, de riz gluant ou plus rarement de pâte de haricots rouges. Le mochi est essentiellement préparé avec du riz gluant, du sucre et de l’eau.

La pâte est ensuite battue avec une petite quantité d’ eau pour former une sorte de pâte gluante qui se détache du riz gluant et qui est ensuite cuite sur les bords. Le riz gluant, qui est ensuite coupé en fines lamelles et cuit à la vapeur.

Le mochi salé

Le riz est également utilisé pour faire des mochis salés. Ils sont servis avec de la pâte de haricots rouges, du riz gluant ou plus rarement des carottes. Le mochi salé peut être dégusté avec du poisson, comme par exemple le udon, ou avec des crevettes, des crabes ou de l’aneth. Les mochis sucrés Le mochi sucré est un dessert japonais qui ressemble à des petits gâteaux de riz gluant. Il est préparé avec le riz gluant, mais il contient également du sucre et des œufs.

Le mochi sucré peut également être consommé nature. Il peut être accompagné d’une sauce sucrée à base de sucre et d’œufs, comme par exemple le fameux mochi au chocolat. Des recettes de mo chis sucrés existent également, mais sont souvent plus simples et moins présentes sur les blogs gastronomiques. De la pâte de haricots rouges Le riz gluant est utilisé pour faire des mochis sucrés.

Il est farci de pâte de haricots rouges (ou d ’autres légumineuses), puis cuit dans de l’eau bouillante. Une fois cuit, il est mélangé avec du sucre et le riz gluant est mis au four pour refroidir. Vous pouvez bien entendu consommer le mochi sucré, à condition de ne pas le tremper dans l’eau et de le laisser refroidir avant de le déguster.

Les recettes de Mochis

Le mochi sucré au riz gluant est une recette japonaise qui contient peu de pâte, du riz gluant et du sucre. Le mochi au sésame est une autre recette japonaise qui contient beaucoup de pâte de haricots rouges, et qui est souvent accompagnée de sésame.

Le mochi au konbu est une recette japonaise très connue, qui contient beaucoup de pâte de haricots rouges et qui a une texture plus épaisse. Le mochi au matcha est une autre recette japonaise qui contient beaucoup de pâte de haricots rouges, et qui est souvent accompagné d’un matcha, une boisson à base de thé vert.

Seiya
Seiya

Je m'appelle Seiya, je suis passionné par la culture et la gastronomie Japonais, pays dont je suis originaire. Je suis venu en France avec ma famille, j''étais alors âgé de 4 ans. J'ai appris à cuisiner des plats traditionnels japonais avec ma maman et mes sœurs. Je suis marié avec une Femme Européenne qui partage l'amour de la gastronomie japonais avec moi. Nous avons une petit fille de 2 ans qui suit le même chemin que ses parents. N'hésitez pas à commenter mes publication et à m'encourager. Merci.