Comment choisir son huile d’olive ?

Comment choisir son huile d’olive ?

Avec des propriétés très vantées en cosmétique et en gastronomie, l’huile d’olive est désormais mise en avant par de nombreuses chaînes de production. Elle possède de multiples variétés qui peuvent se reconnaître à travers une couleur ou une saveur. Pour éviter de tomber sur la mauvaise qualité, voici des détails à observer.

Sélectionner une huile d’olive fruitée

Une huile d’olive d’excellente qualité se reconnaît à travers des notes fruitées. Les olives sont cueillies lors de la maturité et l’huile peut être fruitée vert pour des olives vertes ou légèrement amères pour des variétés noires. La texture ne devra pas être visqueuse. Lorsqu’on mélange de l’huile d’olive à d’autres huiles ou tout autre ingrédient, elle peut perdre son goût et ses propriétés. Les sensations olfactives ou gustatives de l’huile d’olive doivent se rapprocher de la saveur des fruits arrivés à maturité. Découvrez la sélection d’huiles italiennes Muraglia sur felicina.fr en cliquant ici !

Huile d’olive vierge ou vierge extra ?

La différence entre l’huile d’olive vierge et vierge extra se situe au niveau du taux d’acidité. Une huile vierge extra atteindra difficilement le taux d’acidité de 1 %. Une huile vierge par contre pourra posséder jusqu’à 2 % d’acidité. Tout dépendra donc de vos goûts. L’huile vierge extra est vivement conseillée pour sa neutralité et son caractère naturel.

Faites confiance à la saveur

Avant d’acheter votre huile d’olive, prenez quelques gouttes et expérimentez la saveur. Cela vous permet de juger des conditions de fabrication et de conservation. Une bonne huile d’olive ne devra pas posséder d’arrière-goût. Au goûter, vous pourrez aussi déceler s’il s’agit d’une huile vierge ou vierge extra. Pour maintenir un bon goût, tâchez de conserver votre huile à la température ambiante. Même s’il est vrai que l’huile d’olive ne se périme pas, il n’est pas conseillé de l’utiliser pendant une durée trop prolongée. Pour les soins cutanés et capillaires, elle pourrait devenir inefficace.

Lire aussi :  Comment faire des Nigiri-sushi avec la technique Tategaeshi ?
Seiya
Seiya

Je m'appelle Seiya, je suis passionné par la culture et la gastronomie Japonais, pays dont je suis originaire. Je suis venu en France avec ma famille, j''étais alors âgé de 4 ans. J'ai appris à cuisiner des plats traditionnels japonais avec ma maman et mes sœurs. Je suis marié avec une Femme Européenne qui partage l'amour de la gastronomie japonais avec moi. Nous avons une petit fille de 2 ans qui suit le même chemin que ses parents. N'hésitez pas à commenter mes publication et à m'encourager. Merci.